Art conceptuel, Art Minimal, Land Art américain, 04.01 – 11.01 – 18.01.2022 – FOCUS 3

55,00

Catherine Koenig vous propose un cycle court, trois mardis à la suite, pour étudier l’Art conceptuel, l’Art Minimal, le Land Art.

Catégorie :

Description

Art conceptuel, Art Minimal, Land Art américain, 04.01 – 11.01 – 18.01.2022 – FOCUS 3

En étant adhérent,  vous bénéficiez de 20% de réduction. Pour cela, il faut tout d’abord commander et payer votre carte d’adhérent, puis vous recevrez la carte d’adhérent à télécharger portant le code de réduction que vous ajouterez à la nouvelle commande d’activités.

Salle de l’AAO, 12A rue du Commerce, 68400 Riedisheim.

Focus-Trio est une activité proposée en exclusivité par l’Art à l’Œuvre. Ce sont des cours d’histoire de l’art d’une heure trente, trois mardis à la suite, pour étudier un mouvement ou un thème de l’histoire de l’art. Pour celles et ceux qui veulent des cycles courts.

Chaque séance se déroule en présentiel et est visible en direct et en rediffusion pendant une année en visio-conférence.

L’art conceptuel est né en réaction à la surenchère pop de l’art contemporain des années soixante-dix. C’est un mouvement polysémique qui pose et décline des problématiques conceptuelles comme postulats et légitimations de l’œuvre. Les œuvres sont la matérialisation d’idées et de concepts philosophiques et théoriques dans une mise en espace très étudiée. Ce sont des installations in situ, placées dans la contingence construite du musée ou centre d’art contemporain. Il n’existe pas de hasard ni d’erreur dans l’art minimal. C’est un art qui interroge l’espace, le plein, la profondeur, la ligne, l’orthogonalité ou la courbe et son dynamisme dans un langage plastique très épuré, intellectualisé où se retrouve les questions soulevées par Brancusi lors de l’érection de la colonne sans fin de Tirju Jiu.

En filigrane, il se dégage de nouveaux rapports entre l’art conceptuel et son immersion dans le champ illimité de la nature, prélude à l’apparition du Land Art.

Le Land Art est issu de l’Art Minimal américain. Il est apparut dans les années soixante-dix au tournant du dernier quart du vingtième siècle quand émergeait une nouvelle sensibilité à la nature. Ce mouvement considère l’espace extra-urbain comme un champ vierge de toute expression humaine. Il investit les déserts du grand Ouest américain sur une dialectique plastique qui repose sur la « mise en œuvre » du paysage. Celui-ci est transformé, manipulé, aggloméré ou déplacé selon l’orientation choisie par l’artiste. C’est un acte créateur qui s’inscrit dans une perspective  conceptuelle très étudiée et où resurgissent paradoxalement une gestuelle et une posture  expressionnistes.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Art conceptuel, Art Minimal, Land Art américain, 04.01 – 11.01 – 18.01.2022 – FOCUS 3”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.